Air Liquide au-delà de la barre des 20 Mds€ de CA en 2017

2018-02-20T15:38:22+01:00

Air Liquide a annoncé avoir passé la barre des 20 milliards d’euros de chiffre d’affaires en 2017 en hausse de 12,2 % par rapport à 2016, et en hausse de 2,9 % en données comparables. Le spécialiste des gaz industriels met également en avant une amélioration de sa performance et des synergies liées à l’intégration d’Airgas « en avance sur les prévisions ».

« L’année 2017 marque une nouvelle étape pour le groupe qui a intégré avec succès Airgas et qui prend une nouvelle dimension avec des ventes annuelles supérieures à 20 milliards d’euros », a commenté Benoît Potier, le pdg de l’entreprise, lors de la présentation des résultats de l’entreprise le 15 février 2018.

L’année dernière, Air Liquide a dégagé un résultat opérationnel courant de 3,36 Mds€ (+11,2 %, +7,5 % en données comparables) et un résultat net part du groupe de 2,2 Mds€ (+19,3 %).

Le chiffre d’affaires Gaz & Services s’établit à 19,64 millions d’euros, en progression de 13,3 % par rapport à 2016 (+3,5 % en données comparables).

Au global, en 2017, toutes les activités Gaz & Services « progressent en croissance comparable » : +3,8 % pour l’Industriel Marchand, +1,7 % pour la Grande Industrie, +3,8 % pour l’Electronique et +5,0 % pour la Santé.

Cependant, le chiffre d’affaires de l’activité Ingénierie & Construction en est chute de 28,1 % par rapport à l’année précédente à 335 M€, en raison « du faible niveau des prises de commande en 2016 ».

Enfin, le chiffre d’affaires Marchés Globaux et Technologies s’établit à 372 M€, en progression de 13,9 % (en données comparables).

Pour ce qui est de sa compétitivité, Air Liquide a annoncé des gains d’efficacité opérationnelle qui atteignent 323 M€, « en ligne avec l’objectif de plus de 300 M€ en moyenne par an du programme Ineos » ; et des synergies de coûts liées à Airgas « réalisées plus rapidement que prévu » avec un montant de 215 M$ contre 175 M€ annoncés initialement en 2016.

En 2017, le groupe a investi 2,6 Mds€ dans le domaine de l’innovation.

A ce sujet, Benoît Potier a notamment insisté sur les perspectives ouvertes par les technologies de l’hydrogène « comme accélérateur de la transition énergétique ».

Le pdg du groupe a ainsi cité l’étude sur le potentiel mondial de l’hydrogène, présentée en marge de la COP23 par le « Hydrogen Council » dont Air Liquide est l’un des membres fondateurs.

Image : Air Liquide (près de Montreal site usine HydrogenAL à Bécancour)

Partager