Algérie : première exportation de gaz du gisement de Touat

2019-09-11T10:19:43+02:00

Les groupes Neptune Energy et Sonatrach ont annoncé le 7 septembre 2019 la mise en exploitation de l’unité de traitement de gaz du projet Touat en Algérie. La production en plateau se situera à environ 75 000 barils équivalent pétrole par jour.

Situé à environ 1 400 kilomètres au sud-ouest d’Alger et à proximité de l’Adrar, le projet Touat comprend 19 puits de développement, une usine de traitement du gaz d’une capacité de 14,3 millions de mètres cubes, un réseau collecteur et des conduites d’exportation.

Le projet Touat est mené par le Groupement Touat Gaz (GTG), composé de Neptune Energy Touat (65 %) et Sonatrach (35 %).

Il s’agit du premier projet de coopération en Afrique du Nord de Neptune Energy qui détient 54 % de Neptune Energy Touat, en partenariat avec Engie (46 %).

La production de Touat représentera environ six pour cent des exportations totales de gaz de l’Algérie et sera en production pendant plus de 20 ans, précisent les partenaires du projet.

Le projet comprend notamment un raccordement au gazoduc principal GR5, construit par Sonatrach, pour collecter le gaz du sud-ouest de l’Algérie et l’acheminer à Hassi R’Mel, situé à environ 800 kilomètres au nord.

« L’Algérie revêt une grande importance stratégique pour notre portefeuille mondial de production de gaz et ce développement souligne les engagements que nous avons pris pour accroître notre position dans ce pays et renforcer nos relations solides et à long terme avec nos partenaires », a commenté Jim House, pdg de Neptune, dans le communiqué déjà cité.

Image : Sonatrach

Partager