Alstom : le train à hydrogène reçoit son feu vert pour le service commercial en Allemagne

2018-07-12T13:05:41+02:00

Le groupe Alstom a annoncé avoir reçu de l’Autorité ferroviaire allemande (EBA) l’autorisation pour la mise en service commercial du Coradia iLint, « le premier train de passagers à hydrogène au monde ». Le début du service passager est prévu pour la fin de cet été.

Coradia iLint est le premier train de passagers au monde alimenté par une pile à hydrogène, qui produit de l’énergie électrique pour la traction, commente Alstom dans un communiqué publié le 11 juillet 2018. Ce train « à zéro émission » est peu bruyant et émet uniquement de la vapeur d’eau et de l’eau condensée, poursuit le groupe ferroviaire.

Le train doté d’un pile à combustible « est une alternative efficace et peu polluante au diesel, surtout sur les lignes secondaires, où les catenaires ne sont pas économiques ou ne sont pas encore disponibles : ces trains présentent une option propre et écologique. C’est pourquoi nous soutenons et promouvons cette technologie », a déclaré Enak Ferlemann, délégué autorisé du gouvernement fédéral allemand pour le transport ferroviaire.

Suite à l’autorisation de l’EBA, les deux prototypes du Coradia iLint vont faire l’objet d’une exploitation pilote sur le réseau Elbe-Weser.

Par ailleurs, Alstom a signé, en novembre 2017, un contrat avec l’autorité locale des transports de Basse-Saxe (LNVG) pour la livraison de 14 trains à hydrogène, ainsi que pour leur entretien et leur alimentation en énergie sur trente ans.

Conçu par les équipes Alstom à Salzgitter (Allemagne) et à Tarbes (France), le projet Coradia iLint a bénéficié d’un financement de 8 millions d’euros par le gouvernement allemand dans le cadre du Programme national de l’innovation pour la technologie des piles à combustible et l’hydrogène (NIP).

Image : Alstom

Partager