Alstom : un train H2 pourrait être mis en service au Royaume-Uni en 2022

2019-01-15T15:02:14+01:00

Le spécialiste des technologies de transport a présenté un concept de train à hydrogène destiné au marché britannique. Développé avec la compagnie Evershot Rail, le « Breeze » sera mis au point à partir des rames Class 321 déjà utilisées sur le réseau de l’opérateur. Il pourrait entrer en circulation en 2022.

Éprouvé et fiable, le train Class 321 est parfait, en termes de caractéristiques, de taille de flotte et de disponibilité, pour une transformation en Unité multiple à hydrogène (UMH), précise Alstom dans un communiqué publié le 7 janvier 2019.

Alstom et Eversholt Rail, qui ont achevé leur première étude technique globale et finalisé le concept de design du train, affirment travailler avec différents industriels « afin de développer les analyses de marché et d’évaluer des plans d’introduction détaillés pour ces trains innovants et pour l’infrastructure de ravitaillement associée ».

Selon Alstom, la solution technique innovante définie permet, pour la première fois, d’adapter un train à hydrogène au gabarit de chargement standard du Royaume-Uni. Les passagers du « Breeze » disposeront de plus d’espaces que dans les rames Class 321 classiques.

C’est le centre de modernisation des trains construit par Alstom à Widnes (Cheshire) qui assurera la conversion du matériel roulant.

Le train à hydrogène Coradia iLint, développé par Alstom, est entré en service commercial en septembre 2018.

En France, l’Occitanie devrait être la première région à tester un train bi-mode électrique-hydrogène avec un démonstrateur opérationnel en 2020.

Image : Asltom-Eversholt Rail

Partager