Axens : la première unité PolyFuel à la raffinerie Petrobrazi est opérationnelle

2019-07-26T17:08:54+02:00

Après quatre années de travail consacrées au développement et à l’exécution du projet, la nouvelle unité PolyFuel de la raffinerie Petrobrazi a été mise en route et est pleinement opérationnelle depuis avril dernier, a annoncé le groupe Axens le 18 juillet 2019. Cette technologie permet de transformer le GPL et le naphta léger de craquage en diesel et en essence.

En juin 2019, le test de fonctionnement de l’unité a été couronné de succès démontrant ainsi que les performances de l’unité correspondaient aux attentes, indique le spécialiste des technologies pour le raffinage et la pétrochimie dans un communiqué publié le 18 juillet 2019.

La technologie PolyFuel est le fruit d’une longue longue expérience industrielle d’Axens dans le domaine de la transformation des oélifines en carburants via les procédés Polynaphta et Selectopol, poursuit le groupe français.

« L’unité PolyFuel de la raffinerie Petrobrazi est la première en son genre à valoriser les fractions C4 et C5/C6 en essence et distillats moyens de grande qualité, ce qui en augmente la production globale », a commenté Bruno Domergue, Axens Clean Fuels, Bio, Olefins and Gas business line Director, dans le communiqué déjà cité.

L’unité PolyFuel de la raffinerie de Petrobrazi est la troisième de ce genre dans le monde.

Lancé en 2017, ce projet innovant a représenté un investissement de 65 millions d’euros.
La conversion du GPL et de l’essence légère permet de générer environ 50 000 tonnes d’essence et de diesel chaque année, soit l’équivalent d’un million de ravitaillements de véhicules.

D’une capacité de raffinage de 4,5 millions de tonnes par an, Petrobrazi se classe parmi les plus grandes raffineries de sa catégorie en Roumanie. Son propriétaire, OMV Petrom (filiale du groupe autrichien OMV), a investi près de 1,6 milliard d’euros entre 2005 et 2018 dans la modernisation de ses installations.

Image : OMV Petrom

 

 

Partager