Biométhane : Suez inaugure à Marseille sa plus importante unité en France

2019-04-03T14:55:53+02:00

Le groupe Suez a inauguré le 2 avril 2019, une unité de méthanisation sur le site de l’usine de traitement des boues d’épuration de La Cayolle, implantée dans une ancienne carrière à Sormiou. Dotée d’une capacité de production de 15 GWh, cette installation permettra d’alimenter en énergie – via l’injection dans le réseau de GRDF – environ 2 500 foyers. 

Les partenaires financiers du projet (Suez, métropole Aix-Marseille-Provence, Agence de l’eau Rhône Méditerranée Corse, Région Sud et Ademe) ont investi 9,2 millions d’euros pour valoriser le biogaz produit sur le site. Cette ressource était jusqu’à présent utilisé seulement pour alimenter les chaudières de cette unité de traitement.

Disposant d’une capacité de production de 15 GWh, cette installation va permettre d’alimenter en énergie environ 2 500 foyers, soit « 10 % des habitants du 9e arrondissement de Marseille, où se situe l’usine des boues », explique Suez dans un communiqué. Dans un second temps, ce biométhane pourra est utilisée sous la forme de BioGNV pour alimenter la flotte de bus de la métropole.

Les équipements de traitement et de purification de cette nouvelle installation ont été fournis par Prodeval.

La capacité de production de l’installation pourra être portée ultérieurement à 22,8 GWh, « ce qui en fera la plus importante de France », insiste Suez. Par ailleurs, des travaux ont été engagés pour renforcer la performance énergétique de l’unité, avec la réalisation d’une unité de désulfurisation et d’échangeurs thermiques destinés au préchauffage des boues. « Ce qui permettra d’augmenter la quantité de gaz injecté dans le réseau » de GRDF, explique Suez.

« Suez envisage d’augmenter de 30 à 50 % sa production de biométhane en France d’ici 2020, en partenariat avec ses clients collectivités et industriels », a indiqué Jean-Louis Chaussade, dg du groupe.

Image : Suez

 

Partager