Biométhane : une première centrale raccordée au réseau de GRTgaz en Bretagne

2018-05-31T19:01:18+02:00

Le groupe Vol-V a inauguré  le jeudi 31 mai 2018 la centrale biométhane de Kastellin, implantée sur la commune de Châteaulin (Finistère).
Il s’agit du premier site de biométhane raccordé au réseau de transport de GRTgaz en Bretagne et du 58e raccordé aux réseaux gaziers français.

Construite sur une parcelle de 3 ha, la centrale est dimensionnée pour valoriser
30 000 tonnes de déchets organiques/matières organiques par an – essentiellement lisier, fumier, déchets végétaux sous-produits issus des activités agroalimentaires – dont 60 % de substrats d’origine agricole et 35 % d’origine agro-industrielle, précise Vol-V dans un communiqué.

L’objectif de production est de 2,2 millions de Nm3 de biométhane, soit 22 GWh/an, qui seront injectés dans le réseau de transport de GRTgaz grâce à une conduite passant à 300 m du site de la centrale.

L’exploitation de la centrale permettra de produire l’équivalent de la consommation de gaz de 6 100 personnes, « soit l’équivalent toute la population de la commune de Châteaulin », se félicite l’opérateur Vol-V.

Cette unité représente un investissement de 11,2 millions d’euros, financés en fonds propres par Vol-V à hauteur de un peu plus de 1,5 M€. Le projet a bénéficié également d’un soutien financier de l’Ademe, de l’Agence de l’Eau Loire Bretagne et du Conseil départemental du Finistère pour un montant total de 1,85 M€.

Présidé par Cédric de Saint-Jouan, par ailleurs président du think tank France Biométhane, Vol-V opère désormais quatre centrales de production d’énergie renouvelable en France, dont trois en Bretagne.

Image : Vol-V/

Partager