Canada : Total cède sa participation dans le projet Joslyn de sables bitumineux

2018-09-03T11:56:05+02:00

Total a annoncé le 31 août 2018 avoir convenu avec ses partenaires de la cession du projet Joslyn de sables bitumineux, situé dans l’Alberta au Canada, à Canadian Natural Resources Limited (CNRL) pour un montant total de 225 millions de dollars canadiens.

Suite à la chute des cours du pétrole en 2014, les partenaires du projet Joslyn ont décidé de suspendre son développement, explique le groupe français dans un communiqué publié le 31 août 218. Depuis cette date, l’activité sur le projet s’est donc limitée à satisfaire aux exigences règlementaires et à garantir la sécurité du site.

« Réduire notre exposition aux sables bitumineux par la vente de cet actif est en ligne avec notre stratégie qui consiste à recentrer nos investissements pétroliers sur les ressources à point mort bas et développer un portefeuille résilient à moyen et long terme », a commenté Patrick Pouyanné, pdg de Total, dans le communiqué déjà cité.

« Cela est aussi cohérent avec la réduction de notre intérêt dans le projet de sables bitumineux Fort Hills effectuée en 2017 », a poursuivi le dirigeant.
Total (opérateur) détient 38,25% du projet aux côtés de Suncor Energy Joslyn Partnership (36,75 %), Joslyn Partnership (15 %) et Inpex Canada Ltd (10 %).

Présent dans l’E&P au Canada depuis 1999, Total a décidé en 2015 de réduire son exposition aux sables bitumineux. Le groupe détient notamment une participation de 24,58 % dans Fort Hills (image), mis en production en janvier 2018, et une participation de 50 % dans le projet Surmont.

Image : Suncor

 

Partager