Carlyle Group va acquérir jusqu’à 40 % de l’espagnol Cepsa

2019-04-09T10:44:46+02:00

Le fonds émirati Mubadala a annoncé qu’il allait céder de 30 à 40 % du capital  du groupe pétrolier et gazier espagnol Cepsa à l’américain Carlyle Group. Cette opération devrait être finalisée d’ici la fin de cette année pour un montant de jusqu’à 4,3 milliards d’euros.

Mubadala restera l’actionnaire majoritaire de Cepsa, « le plus important groupe pétrolier et gazier intégré en Europe », précise un communiqué publié le 8 avril 2019.

Selon le fonds basé à Abu Dhab, qui avait renoncé l’année dernière à introduire Cepsa en bourse, cette opération  valorise le groupe espagnol à hauteur de 12 milliards de dollars.

« Carlyle est un investisseur établi, respecté et expérimenté qui gère des actifs importants dans le secteur mondial de l’énergie », a commenté Musabbeh Al Kabbi, dg Pétrole et Pétrochimie de Mubadala.

« Il s’agit d’une étape importante dans les 90 années d’histoire de Cepsa », a ajouté le dirigeant. « Au fil des années, nous avons travaillé avec l’équipe de direction de Cepsa pour bâtir un groupe énergétique de niveau mondial ».

Cepsa est présent sur toute la chaîne de valeur du pétrole et dans plus de vingt pays. Il opère également dans le domaine des énergies renouvelables, précise le communiqué de Mubadala.

Les actifs du groupe espagnol comprennent notamment d’importantes réserves contenues dans les champs Umm Lulu et SARB, situés au large d’Abu Dhabi. Cepsa est présent également dans l’E&P en Algérie, en Amérique centrale, en Amérique du Sud et en Asie du Sud-Est, et exploite deux raffineries et un vaste réseau de stations-service en Espagne.

Enfin, Cepsa est leader mondial de la production d’alkylbenzène linéaire (LAB), un composant clé de la fabrication de détergents biodégradables, et le n° deux mondial de la production de phénol et d’acétone.

Le fonds Mubadala gère un portefeuille de 225 milliards de dollars d’actifs.

Image : Cepsa

 

 

 

 

 

Partager