CGG s’attend à une croissance « en ligne » avec le marché en 2019

2019-03-08T14:10:57+01:00

Le spécialiste des géosciences a réalisé un chiffres d’affaires de 1,23 milliard de dollars en 2018, en hausse de 19 % par rapport à l’année précédente. Sur l’ensemble de l’année dernière, le groupe a dégagé une perte de 95,8 millions de dollars contre 514,1 M$ en 2017.

Pour 2018, le chiffre d’affaires en Géosciences est de 396 M$, en hausse de 13 % par rapport à 2017 ; celui en données Multi-Clients est de 517 M$ (+ 10 %) et celui des Equipements de 351 M$ (+ 45 %).

L’excédent brut d’exploitation (Ebitda) des activités s’affiche à 556 M$ contre 434 M$ un an plus tôt pour un taux de marge d’Ebita de 45 %.

« Alors que le marché poursuit sa reprise graduelle, CGG, dans son nouveau périmètre, a dégagé de très bons résultats opérationnels, au-delà des attentes », a commenté Sophie Zurquiyah, dg du groupe, dans le communiqué déjà cité.

« Nos trois métiers, Géosciences, Multi-Clients et Equipements ont généré 134 M$ de cash-flow libre des activités, ce qui valide notre stratégie de recentrer le groupe sur ses activités à forte valeur ajoutée », a ajouté la dirigeante.

Le spécialiste des géosciences avait annoncé en novembre 2018 la fin de son activité « Acquisition de données sismiques » et présenté ensuite un plan de stratégique à l’horizon 2021 reposant sur un modèle « faiblement capitalistique ».

Pour 2019, CGG s’attend à « une croissance à un chiffre en haut de fourchette, en ligne avec la croissance des dépenses E&P ».

Le groupe prévoit par ailleurs, d’investir entre 330 et 365 M$ cette année, dont 80 à 90 M$ dans les investissements industriels et la R&D.

Image : CGG

Partager