Changement de gaz : déjà 5 600 clients des Hauts-de-France alimentés en gaz H

2019-04-16T11:32:02+02:00

GRDF et GRTgaz ont annoncé le
15 avril 2019 avoir mené à bien la première étape de la phase pilote du projet « changement de gaz » dans les Hauts-de-France. Quelque 5 600 clients, répartis sur 10 communes de la Somme et du Pas-de-Calais, ont basculé du gaz à bas pouvoir calorifique (gaz B) au gaz à haut pouvoir calorifique (gaz H).

Cette étape est une réussite, la quasi-totalité des clients concernés ayant pu basculer vers le nouveau gaz dans des conditions optimales, ont indiqué les deux gestionnaires de réseau dans un communiqué publié le 15 avril 2019.

Le projet « changement de gaz » vise à assurer la substitution du gaz à bas pouvoir calorifique (gaz B), dont la production issue du gisement de Groningue (Pays-Bas) doit être arrêtée au plus tard en 2029, par du gaz à haut pouvoir calorifique (gaz H).

Ce projet, qui concerne 1,3 million de foyers et une centaine de clients industriels situés dans les Hauts-de-France, sera généralisé à partir de 2021.

Dans cette phase pilote, GRDF a testé plusieurs modes opératoires et procédures opérationnelles en coordination avec les collectivités locales. Pour réaliser ce changement de gaz, les installations de l’ensemble des clients ont dû être préalablement contrôlées et dans certains cas réglées, précise le communiqué.

Dans 97 % des cas, un simple remplacement du régulateur de pression, voire un réglage des appareils était suffisant. Pour ce qui est des appareils non compatibles avec le gaz H, un dispositif de financement de leur remplacement a été spécialement mis en place par la loi de finances 2019.

De son côté, GRTgaz a engagé dès 2016 un programme d’investissements spécifique sur le réseau de transport pour permettre l’arrivée du gaz H jusqu’aux grands clients industriels et au réseau de distribution exploité par GRDF.

Pour alimenter le secteur de Doullens, les travaux ont consisté principalement en la création d’un nouveau poste d’interconnexion dans la commune de Valhuon (image). Ces opérations ont mobilisé, pendant deux années, une quarantaine de salariés d’entreprises externes. Par ailleurs, à l’issue de cette première étape de « changement de gaz », deux clients industriels raccordés au réseau de transport sont désormais alimentés en gaz H.

Image : GRTgaz/Bruno Macchabée

Partager