Chine : Saft s’allie au groupe Tianneng pour développer ses activités lithium-ion

2019-04-04T12:40:53+02:00

La filiale du groupe Total a signé un accord avec Tianneng Energy Technology (TET), filiale du groupe privé chinois Tianneng, pour la création d’une coentreprise dédiée aux marchés de la mobilité électrique et du stockage de l’énergie.

Saft détiendra 40 % dans cette nouvelle coentreprise, le reste du capital sera détenu par le groupe Tianneng, précise Total dans un communiqué publié le 4 avril 2019.

La coentreprise développera, fabriquera et commercialisera des systèmes lithium-ion principalement pour les vélos et véhicules électriques et les solutions de stockage d’énergie (ESS), en Chine et sur les marchés internationaux.

La production sera basée sur le site de la gigafactory de Changxing, doté d’une capacité potentielle de 5,5 gigawatt-heures (GWh) dont plusieurs GWh sont déjà en opération.

« Il s’agit du premier mouvement stratégique impulsé par Total, depuis son acquisition en 2016, pour développer l’activité de Saft en Chine, premier marché mondial pour les énergies nouvelles, d’une part ; et dans le stockage d’énergie stationnaire indispensable au déploiement à grande échelle des énergies renouvelables intermittentes, d’autre part », a commenté Patrick Pouyanné, pdg du groupe pétrolier, dans le communiqué déjà cité.

Cette coentreprise permettra notamment à Saft « de s’allier avec le leader mondial des batteries acides plomb ». Elle donnera également à la filiale de Total « un accès au marché chinois des batteries en plein essor » et lui « permettra de disposer de capacités de production de masse très compétitives afin d’accélérer la croissance de ses activités ». 

Le marché du Li-on chinois concentrera plus de 40 % de la demande mondiale d’ici 2025, précise également le communiqué.

Image : Saft.

Partager