Dunkerque LNG : 10 navires accueillis et 1,71 million de mètres cubes de GNL déchargés en 2017

2018-01-29T12:41:12+01:00

Le terminal méthanier de Dunkerque a reçu au cours de sa première année d’exploitation commerciale
10 navires qui ont déchargé un peu plus de 1,71 million
de m3 de GNL. Depuis le
1er janvier 2018, deux autres méthaniers ont été réceptionnés dont le « Boris Villitsy » transportant du gaz naturel liquéfié en provenance de Yamal LNG. 

Après cinq ans de travaux et six mois d’essais industriels, le terminal de Dunkerque avait été mis en service au 1er janvier 2017. Au cours de l’année passée, dix navires  en provenance de Norvège, du Pérou et du Qatar ont accosté aux installations du terminal et le volume de GNL déchargé a été très exactement de 1 710 081 m3 de gaz.

« Nous ambitionnons au moins de doubler le trafic en 2018 », commente Christophe Liaud directeur commercial de Dunkerque LNG. « Entre les bonnes perspectives et la création d’un marché unique du gaz en France, nous devrions y parvenir ».

Après avoir réceptionné le navire « Arctic Lady » au début de ce mois de janvier 2018, le terminal a reçu le jeudi 25 janvier une première cargaison en provenance de Yamal LNG.

D’une longueur de 300 mètres pour une capacité de 170 000 m3, le « Boris Vilkistky » (voir image), affrété par Total, fait partie de la flotte de 15 méthaniers brise-glace assurant le transport de GNL depuis le terminal de liquéfaction de Sibérie.

En ce début d’année, Dunkerque LNG a également annoncé plusieurs évolutions de ses installations. D’une part, le terminal va s’équiper d’un système de « rechargement rapide des navires » (8000 m3 de GNL/h) en complément du système déjà disponible (4000 m3/h). D’autre part, une station d’avitaillement pour camions-citerne sera mise en service d’ici la fin de cette année. Elle pourra recevoir jusqu’à 3 000 camions par an, ce qui représente environ 133 000 m3 de GNL.

Image : Dunkerque LNG/Happy Day

Partager