EDF et Total vont céder leurs participations dans Dunkerque LNG

2018-03-15T09:38:02+01:00

EDF et Total ont décidé de mettre en vente leurs participations respectives de 65 % et 10 % dans le terminal de Dunkerque LNG. Mise en service commercial le 1er janvier 2017, cette infrastructure dispose d’une capacité de stockage de 13 milliards de mètres cubes de GNL, soit environ 20 % de la consommation française et belge de gaz. 

EDF et Total donneront fin mars le coup d’envoi de ces cessions qui valorisent l’actif à plus de 2 milliards d’euros, selon le quotidien Les Echos qui a publié l’information le 12 mars 2018.

Le belge Fluxys, troisième actionnaire avec une participation de 25 %, va avoir la possibilité de racheter 30 % du terminal au prix proposé par le marché et donc de devenir actionnaire majoritaire, indique de son côté le journal Le Parisien.

L’opérateur d’infrastructures se serait allié avec les investisseurs Axa et Prédica pour cette opération.

Toujours selon Les Echos, « une cinquantaine de fonds et d’acteurs industriels » ont retiré un pré-dossier pour le processus de mise aux enchères.

Dunkerque LNG a représenté un investissement de 1,4 mds€. Le terminal a accueilli 10 navires en 2017 pour un volume de 1,71 million de m3 de GNL déchargés.

Image : Dunkerque LNG (le terminal en construction, en 2015).

 

 

 

Partager