EDF vise le leadership de la mobilité électrique en Europe

2018-10-10T14:58:59+02:00

EDF a présenté le 10 octobre 2018 son Plan Mobilité Electrique avec pour objectif d’être leader dans ce domaine sur ses quatre plus grands marchés européens dès 2022. 

La mobilité électrique va connaître une croissance soutenue au cours des prochaines années, insiste l’énergéticien dans un communiqué publié le 10 octobre 2018.

Le secteur du transport est aujourd’hui le principal contributeur d’émissions de gaz à effet de serre en Europe ; dans ce contexte, l’électricité décarbonée est la solution d’avenir pour des transports propres, poursuit le communiqué.

Avec ce plan EDF vise la première place de la mobilité électrique sur ses quatre principaux marchés en Europe : France, Royaume-Uni, Italie et Belgique.

Ainsi, le groupe français veut devenir le « 1er fournisseur en électricité pour véhicules électrique » en fournissant en énergie 600 000 VE soit 30 % de parts de marché en France, au Royaume- Uni, en Italie et en Belgique.

Pour cela, le groupe proposera, dès 2019, des offres totalement intégrées comprenant « la fourniture d’électricité bas carbone, une solution de recharge pour tous les clients disposant d’une place de parking ainsi que des services pour l’optimisation de la recharge et l’usage de la batterie du véhicule ».

EDF entend également être le premier opérateur d’infrastructure de charge publique et privée sur les quatre pays cités. Il vise ainsi le déploiement d’ici 2022, au travers de sa filiale Sodetrel, de 75 000 bornes et à donner accès à 250 000 bornes en interopérabilité à ses clients en Europe.

Pour cela, il développera également des solutions innovantes de recharge pour tous les clients ne disposant pas de place de parking, « notamment dans une approche d’innovation collaborative menée par EDF Nouveaux Business et la R&D ».

Enfin, pour être le leader européen du « smart charging » (y compris le vehicule-to-grid, ndlr), EDF a pour objectif d’exploiter 4 000 bornes « intelligentes » dès 2020.

Après un « Plan Solaire » lancé en décembre 2017 et un « Plan Stockage Electrique » en mars 2018, il s’agit du troisième plan présenté par EDF pour la transition énergétique.

Image : EDF

 

 

Partager