Elisabeth Ayrault reconduite à la présidence du directoire de CNR

2018-07-18T10:47:41+02:00

La Compagnie nationale du Rhône (CNR) a annoncé la reconduction – par décrtet du Président de la République en date du 16 juillet 2018 – d’Elisabeth Ayrault dans ses fonctions de présidente du directoire de l’entreprise, premier producteur français d’électricité d’origine 100 % renouvelable.

Dès son arrivée en 2013, Elisabeth Ayrault s’est attachée au déploiement d’un plan stratégique visant à développer le Rhône dans une logique de conciliation des usages et de réappropriation du fleuve, à accélérer le développement des énergies renouvelables hors Rhône initié au début des années 2000, et à conforter CNR dans son rôle d’acteur engagé de la transformation du monde de l’énergie, explique l’entreprise dans un communiqué publié le 18 juillet 2018.

Architecte DPLG de formation, Elisabeth Ayrault est diplômée de l’IAE et titulaire d’un DEA de géographie urbaine et d’un DSPU de l’Institut Agronomique Méditerranéen. Elle a débuté sa carrière professionnelle en créant en 1980 une agence d’architecture et d’urbanisme à Perpignan.

Elisabeth Ayrault a rejoint Dumez Immobilier Promotion en 1991 puis a travaillé pendant dix ans pour Elyo (aujourd’hui Cofely), société spécialisée en efficacité énergétique. Elle a ensuite occupé les fonctions de directrice générale déléguée de SITA France (filiale de Suez Environnement) de 2009 à 2013.

Elisabeth Ayrault est également membre du conseil de surveillance du Grand Port Maritime de Marseille, présidente de son comité d’audit et administrateur de GeoPost (Groupe La Poste).

Premier producteur français d’électricité d’origine 100 % renouvelable, CNR produit chaque année près de 15 TWh issus de son mix hydraulique, éolien et photovoltaïque.

L’entreprise est passée de 315 MW de puissance installée hors hydroélectricité en 2013 à 720 MW à mi 2018 et affiche un objectif de 1 000MW pour 2020.

Elle emploie 1372 personnes pour un chiffre d’affaires en 2017 de 1 238 millions d’euros. Son capital est majoritairement public : la Caisse des Dépôts ainsi que les collectivités locales détiennent plus de 50 % des actions ; et Engie, 49,97 %.

Image : CNR

Partager