Enertime a installé un total de six machines ORC

2018-07-10T15:55:21+02:00

Créée en 2008, la société française Enertime est spécialiste des machines thermodynamiques et des turbomachines pour l’efficacité énergétique dans l’industrie et la production d’énergie renouvelable.

Pour rappel, les machines ORC permettent de transformer des sources de chaleur basse et moyenne température en électricité.

Les deux dernières unités ORC installées par Enertime concernent, pour l’une, la station de traitement des eaux du Grand Lyon à Saint-Fons (puissance 800 kW), et pour l’autre, la centrale de cogénération biomasse de Kamentz-Podolsky en Ukraine (puissance 1,6 MW).

En 2017, l’entreprise avait mis en service deux modules de forte puissance: le premier en Chine (3.2 MW à Shangai) et le second en France (2 MW à Caen).

Pour cette année 2018, Enertime a livré au mois de juin, à Veolia, une pompe à chaleur de 3,7 MWth pour le site de l’incinérateur de la ville du Mans, et doit livrer un module ORC de 1.2 MW pour l’incinérateur de la ville de Saint-Ouen (93) avec une mise en service prévue en janvier 2019.

Dans le domaine de la R&D, la société d’ingénierie est engagée dans le projet Tenore, porté par GRTgaz, qui vise à développer une solution pour valoriser la détente de gaz naturel dans les réseaux de transport. Enertime founira ainsi une turbine de 2,5 MW. La mise en service du démonstrateur est prévue pour mi 2020.

Enfin l’entreprise avait renouvelé en février dernier, avec GTT, contrat de collaboration technique dans le domaine de l’efficacité énergétique des bateaux fonctionnant au GNL.

Enertime a réalisé en 2017 un chiffre d’affaires de 4,2 millions d’euros. Elle emploie une trentaine de personnes dont 19 ingénieurs.

Image : Enertime

Partager