Engie et EDP s’allient pour créer un « leader mondial » de l’éolien offshore

2019-05-22T10:14:15+02:00

Les groupes Engie et EDP ont annoncé le 21 mai 2019  la signature d’un protocole d’accord visant à créer une coentreprise destinée à développer des projets éoliens en mer dans le monde. « Cette entité sera l’un des 5 premiers acteurs mondiaux dans le domaine », précisent les deux partenaires qui coopèrent dans ce secteur des EMR depuis six ans.

Selon les deux groupes, la création d’une entité agissant à plus grande échelle et disposant d’une équipe dédiée, avec un développement commercial mondial et de solides capacités à négocier des contrats d’achat d’énergie (…) leur permettra de développer leur base d’actifs plus rapidement et d’opérer plus efficacement, « ce qui garantit la pérennité de ce partenariat ».

A sa création, la coentreprise disposera d’un portefeuille de 1,5 GW en construction et
4,0 GW en cours de développement. Son objectif est d’atteindre d’ici 2025 un portefeuille de 5 à 7 GW de projets en opération ou en construction et de 5 à 10 GW « en développement avancé ».

Cette nouvelle entité ciblera principalement les marchés européen et américain, ainsi que certaines régions d’Asie, « sur lesquels l’essentiel de la croissance sera concentré », indiquent les partenaires.

« Le secteur de l’éolien en mer devrait connaître un essor considérable d’ici 2030 », a commenté Isabelle Kocher, directrice générale d’Engie, dans un communiqué. « La création de cette co-entreprise nous permettra de saisir les opportunités du marché tout en renforçant notre compétitivité dans l’un de nos secteurs de croissance clés, celui des énergies renouvelables ».

Les deux groupes visent une mise en œuvre opérationnelle de cette co-entreprise d’ici la fin de l’année 2019.

Engie et EDPR (filiale d’EDP dédiée aux énergies renouvelables) collaborent depuis six ans au sein de consortiums dans les projets d’éoliennes en mer fixes de Dieppe Le Tréport et Yeu Noirmoutier en France et de Moray East et Moray West au Royaume-Uni.

Les deux entreprises sont également partenaires dans deux projets d’éoliennes en mer flottantes en France et au Portugal et participent par ailleurs à l’appel d’offres d’éoliennes en mer de Dunkerque actuellement en cours.

Image : Jan Oelker / Senvion SE

Partager