Engie vise 800 M€ injectés sur cinq ans pour développer le gaz renouvelable

2018-11-16T12:48:18+01:00

Le groupe Engie et ses partenaires vont mobiliser 800 millions d’euros dans les cinq prochaines années pour développer les gaz verts, a annoncé Isabelle Kocher, sa directrice générale, le 9 novembre 2018, à l’occasion de l’inauguration de l’unité de méthanisation de Beauce Gâtinais Biogaz, dans le Loiret.

Pour atteindre l’objectif de 10 % au moins de gaz vert injecté dans les réseaux à l’horizon 2030 inscrit dans la loi de transition énergétique et pour la croissance verte (LTECV), Engie veut « accompagner l’industrialisation » de la filière.

Cette démarche, qui repose notamment sur « la standardisation, la massification et la digitalisation des projets », permettra de baisser les coûts d’environ 30 à 40 % d’ici 2030 et d’atteindre ainsi la parité avec le gaz naturel, avance le groupe énergétique.

A cet horizon, ce sont 2 milliards d’euros qui seraient mobilisés pour un volume de 5 TW/h par an de biométhane, poursuit Engie.

L’installation Beauce Gâtinais Biogaz (BGB), inaugurée ce 9 novembre 2018, produira chaque année 23 GWh de biométhane, soit l’équivalent de la consommation en chauffage et en eau chaude de 1750 foyers. Elle a représenté un investissement de 10 millions d’euros.

Image : GRDF

 

Partager