Eolien offshore : Engie reçoit un feu vert préfectoral pour les projets des îles d’Yeu et de Noirmoutier

2018-11-06T13:15:18+01:00

Engie, EDPR et la Banque des Territoires ont obtenu le mardi
30 octobre 2018 une autorisation préfectorale pour les éoliennes en mer des îles d’Yeu et de Noirmoutier. La société Eoliennes en Mer Iles d’Yeu
et de Noirmoutier (EMYN) va désormais préparer la construction de ce parc.

Attribué en juin 2014 à la société Eoliennes en Mer Iles d’Yeu et de Noirmoutier (EMYN), le projet de parc éolien en mer posé au large des îles d’Yeu et de Noirmoutier se concrétise donc, commente les partenaires du projet dans un communiqué publié le 30 octobre 2018.

Cette autorisation préfectorale « porte sur la concession du domaine maritime public » et « la demande relative à l’impact du projet sur le milieu aquatique », précise le communiqué.

EMYN pourra désormais préparer la construction du parc (fondations, sous-station électrique…) ou encore la conduite des appels d’offres de sous-traitance pour la fabrication et l’installation de ces composants.

Disposant d’une puissance total de 496 MW (62 éoliennes d’une puissance unitaire de 8 MW, le parc devrait produire en moyenne 1900 GWh par an, ce qui représente la consommation électrique annuelle d’environ 790 000 personnes, soit plus de la totalité de la population vendéenne.

Il est situé  à 11,7 km de Port Joinville (Ile d’Yeu) et 16,5 km de l’Herbaudière (Ile de Noirmoutier), sur une profondeur de fond marin variant de 19 mètres à 36 mètres.

Les éoliennes seront construites les deux usines Siemens Gamesa prévues au Havre et opérationnelles en 2021.

Image : Orsted

Partager