E&P : Neptune Energy finalise l’acquisition de VNG Norge

2018-09-28T18:00:17+02:00

La compagnie indépendante Neptune Energy a annoncé le vendredi 28 septembre 2018 la clôture de l’acquisition de VNG Norge signée au mois de juin dernier. La production nette de l’ex-filiale du groupe allemand VNG, pour 2017, s’est élevée à 4 000 bep/j.

Cette transaction ajoute trois champs de production, deux projets de développement et 42 licences au portefeuille existant de Neptune Energy, consolidant la société parmi les cinq premiers producteurs indépendants sur le plateau continental norvégien, précise l’acquéreur dans un communiqué publié le 28 septembre 2018.

Neptune Energy acquiert ainsi notamment une participation de 30 %, en tant qu’opérateur, dans le projet de développement Fenja qui doit être mis en service en 2021.

« Cette acquisition (…) renforcera le portefeuille de Neptune Energy en lui apportant de larges compétences opérationnelles dans les domaines du développement, du forage, de la production et de l’ingénierie subsea », a commenté Jim House, pdg de Neptune Energy, dans le communiqué déjà cité.

Créée en 2001, VNG Norge était une filiale du groupe allemand VNG (Verbundnetz Gas Aktiengesellschaft). Sa production nette pour 2017 s’est élevée à 4 000 bep/j. Au 31 décembre 2017, ses réserves et ressources nettes étaient supérieures à 50 MMbep.

En 2017, Neptune Energy avait acquis les actifs E&P d’Engie pour 4,7 milliards d’euros.

Image : Neptune Energy

Partager