Etats-Unis : la production a démarré au terminal Cameron LNG

2019-05-27T12:09:44+02:00

La production de gaz naturel liquéfié a débuté sur le premier train de liquéfaction du projet Cameron LNG, a annoncé le 14 mai 2019 le groupe Total, partenaire du projet. Les exportations de GNL commenceront dans les prochaines semaines.

D’une capacité de 13,5 millions de tonnes par an (Mtpa), la première phase de Cameron LNG comprend trois trains de liquéfaction d’une capacité de 4,5 Mtpa chacun.

Les trains 2 et 3 sont en cours de construction et devraient démarrer respectivement au début et au milieu de l’année 2020.

Par ailleurs, les actionnaires de Cameron LNG discutent actuellement d’une possible extension du projet initial, déjà autorisée par la Commission Fédérale de Régulation de l’Énergie américaine (FERC), qui ajouterait deux trains de liquéfaction d’une capacité de 4,5 Mtpa chacun ainsi que deux réservoirs de stockage de GNL supplémentaires, précise le communiqué.

Exploité par Cameron LNG LLC, le terminal de liquéfaction est détenu conjointement par Sempra Energy (50,2 %), Total (16,6 %), Mitsui (16,6 %) et Mitsubishi/NYK (16,6 %).

Le groupe français avait rejoint le projet Cameron LNG à travers l’acquisition du portefeuille Amont GNL d’Engie en 2018.

« L’engagement de Total dans le projet Cameron LNG et son extension s’inscrit dans notre stratégie visant à renforcer notre position sur le marché américain du GNL », a commenté Patrick Pouyanné, pdg de Total, dans le communiqué déjà cité.

« Ce démarrage nous permet de devenir un acteur intégré le long de la chaîne de valeur du gaz aux États-Unis, où nous sommes déjà producteur gazier », a ajouté le dirigeant.

Image : Sempra

Partager