Etats-Unis : Linde cède des actifs en vue de sa fusion avec Praxair

2018-07-16T16:44:17+02:00

Le spécialiste des gaz industriels Linde va céder à un consortium formé de Messer et du fonds d’investissement CVC plusieurs entreprises pour un montant de
2,8 milliards d’euros. Ces actifs seront détenus par une co-entreprise entre Messer et CVC, dénommée MG Industries, qui opérera sous la marque Messer.

Avec environ 5 100 employés, les sociétés acquises en Amérique du Nord et du Sud ont généré en 2017 un chiffre d’affaires de 1,7 milliard de dollars (1,4 milliard d’euros) et un Ebitda d’un peu plus de 360 millions de dollars (305 millions d’euros), précise le fonds CVC dans un communiqué publié le 16 juillet 2018.

Dans le cadre de cette transaction, le groupe Messer apportera à MG Industries ses sociétés d’exploitation en Europe occidentale. Ces entités implantées en Espagne, au Portugal, en Suisse, en France, au Benelux, au Danemark et en Allemagne, emploient 780 personnes et ont généré en 2017 un chiffre d’affaires de 334 millions d’euros.

Au début du mois de juillet 2018, Praxair avait annoncé la cession de ses activités européennes à son concurrent japonais Taiyo Nippon Sanso.

Avec ces opérations, Linde et Praxair espèrent obtenir des autorités européennes et américaines l’autorisation de fusionner leurs activités. Evalué à un montant de 64 milliards d’euros, ce rapprochement doit donner naissance à un leader mondial des gaz industriels devant le français Air Liquide.

Image : Linde

 

Partager