GNL : GTT signe un contrat de licence avec Keppel O&M

2018-09-18T12:11:33+02:00

GTT a signé un contrat de licence et d’assistance technique avec la société Keppel Offshore & Marine, permettant à cette dernière de commercialiser des solutions de gaz naturel liquéfié (GNL) utilisant les systèmes de confinement à membranes.

Selon les termes du contrat, les chantiers Keppel O&M pourront proposer les systèmes GNL de GTT pour l’équipement et la maintenance de méthaniers, de navires de soutage, de navires propulsés au GNL, ainsi que d’unités flottantes de stockage et de regazéification (FSRU), avec un focus particulier pour les bateaux offrant une capacité de 30 000 à 80 000 m3, précise GTT dans un communiqué publié le 17 septembre 2018.

Le chantier Keppel O&M est approuvé depuis 2004 pour la réparation des bateaux équipés de la membrane GTT, et sa filiale Keppel Singmarine a signé un contrat de licence et d’assistance technique avec la société d’ingénierie française en 2014.

Ce partenariat (…) avec GTT « nous permettra d’offrir des solutions GNL plus complètes à nos clients à travers notre réseau opérationnel mondial », a commenté Abu Bakar, directeur (flotte spécialisée et gaz) de Keppel O&M, dans le communiqué déjà cité.

Le même jour, GTT a annoncé avoir reçu une approbation de principe de la part de Bureau Veritas pour le développement d’un nouveau système de confinement de la famille NO96.

Dénommé NO96 Flex, ce système utilise de la mousse polyuréthane pour l’isolation primaire et secondaire, ce qui lui permet de réduire le taux d’évaporation (boil-off) à un niveau de 0,7 %V par jour (pour un méthanier standard de 174 000 m3.

Image : GTT/Roland Mouron

 

 

Partager