HydroQuest a mis en service son hydrolienne marine de 1 MW

2019-07-15T11:20:39+02:00

HydroQuest et CMN ont annoncé le
15 juillet 2019 avoir raccordé au réseau électrique et mis en service opérationnel leur hydrolienne marine HydroQuest Ocean sur le site de Paimpol-Bréhat (Côtes-d’Armor).

Tout juste une semaine après avoir annoncé la fin de leur projet d’implanter une ferme d’hydroliennes fluviales sur le Rhône, la société grenobloise HydroQuest et le groupe CMN (Constructions Mécaniques de Normandie), ont indiqué avoir mis en service leur hydrolienne de 1 MW dédiée aux sites marins.

Baptisée « HydroQuest Ocean », cette machine est la première de cette puissance raccordée au réseau électrique national, insistent les partenaires du projet.

Développée depuis 2016, cette hydrolienne, qui mesure 20 mètres de large et 11 mètres de haut, est présentée par ses promoteurs comme une technologie de rupture.  Grâce à son dispositif à deux axes verticaux, avec génératrices hors du flux productif, elle bénéficie notamment d’un meilleur rendement hydrodynamique, expliquent les partenaires.

De plus, elle permet un fonctionnement bidirectionnel dans les courants de marée et peut s’adapter aux différentes profondeurs des gisements marins grâce à son mode de construction en étages. Enfin, sa structure tout métal offrirait une meilleure résistance aux contraintes marines et une réduction des opérations de maintenance, insistent HydroQuest et CMN.

Immergée sur le site d’essais d’EDF à Paimpol-Bréhat (Côtes-d’Armor) en avril 2019 (image), l’hydrolienne a été raccordée au réseau électrique à la fin du mois de mai et mise sous tension le 5 juin.

« Nous travaillons à une réduction rapide des coûts pour atteindre un coût de l’électricité (LCOE) bien inférieur à 100 €/MWh, faisant ainsi de l’hydrolien marin, une source d’énergie performante, au service de la transition énergétique », ont commenté Jean-François Simon, président d’HydroQuest et Pierre Balmer, président de CMN.

Image : Hydroquest

 

 

Partager