Ideol satisfait des premiers résultats de Floatgen

2019-07-29T12:09:43+02:00

Dix mois après la mise en service de son éolienne flottante de 2 MW Floatgen sur le site du Sem-Rev, au Croisic, la société Ideol annonce des résultats « supérieurs aux attentes » permettant de valider « pleinement » la technologie.

Développée par la société d’ingénierie Ideol, basée à La Ciotat (Bouches-du-Rhône), la technologie Floatgen repose notamment sur la mise en œuvre du concept de flotteur « Damping Pool ».

Ce système se caractérise par une ouverture centrale en anneau « qui permet une stabilité optimisée à moindre coût grâce à des propriétés dynamiques particulières ».

Mesurant 36 mètres de côté et 9,5 mètres de haut pour 7,5 mètres de tirant d’eau, ce flotteur a été construit en béton armé pré-contraint grâce à une technique développée par Bouygues TP.

Mis en place sur le site d’essais en mer du Sem-Rev il y a un an, le démonstrateur Floatgen a été raccordé au réseau en septembre dernier.

Depuis, les mesures réalisées en continu par plus d’un millier de capteurs installés sur l’ensemble des composants de l’éolienne et du flotteur sont parfaitement conformes avec les simulations réalisées, insiste Ideol dans un communiqué publié le 4 juillet 2019.

Ainsi, sur le premier semestre 2019, l’éolienne Floatgen a produit un total de 2,2 GWh et à fait face à des houles de plus de 6,2 mètres de hauteur significative, soit des vagues allant jusqu’à 11,7 mètres, précise l’entreprise.

La disponibilité de la machine a été de 68 % au T1 2019 et supérieure à 90 % dès le T2 2019.

Image : Ideol-BYTP-Centrale Nantes

 

 

Partager