Le groupe singapourien Pavilion Energy acquiert les actifs GNL d’Iberdrola

2019-06-24T16:58:28+02:00

Pavilion Energy a annoncé le 20 juin 2019 la signature d’un accord en vue d’acquérir le portefeuille d’actifs GNL d’Iberdrola. Cette opération comprend notamment environ 4 Mtpa de contrats de vente à long terme et 2 Mtpa de capacités de régazéification au terminal de Grain (UK).

Outre les actifs déjà cités, cette opération – dont le montant n’a pas été communiqué – comprend également l’accès à des capacités de regazéification en Espagne, des capacités de transport par gazoduc à la frontière hispano-française, ainsi que l’affrètement à temps du méthanier MEGI nouvellement construit, précise Pavilion Energy dans un communiqué publié le 20 juin 2019.

Par ailleurs, le groupe singapourien fournira du gaz naturel en Espagne à Iberdrola Generación Espana.

« Fort du succès de Pavilion Energy à Singapour et dans le bassin Asie-Pacifique, cette acquisition nous apporte un portefeuille d’actifs de premier plan, principalement en Europe et dans le bassin atlantique, a déclaré M. Frédéric Barnaud, CEO de Pavilion Energy.

« Aujourd’hui, nous franchissons une étape décisive vers notre vision d’être un acteur mondial de premier plan dans le GNL, en tirant parti de notre portefeuille de GNL et en bénéficiant d’un accès privilégié aux marchés stratégiques du gaz à Singapour, en Espagne et au Royaume-Uni, ainsi que de compétences sophistiquées en optimisation et gestion des risques », a poursuivi le dirigeant.

Cette opération s’inscrit dans le cadre du plan de rotation d’actifs non stratégiques de
3,5 milliards d’euros, annoncé par Iberdrola dans ses perspectives 2018-2022, indique la compagnie espagnole dans un communiqué distinct, ajoutant qu’elle avoir déjà réalisé près de la moitié de l’objectif fixé pour la période.

Ces cessions concernent notamment l’utilisation de fibres optiques en Espagne, des actifs de production conventionnelle au Royaume-Uni, des activités de stockage de gaz aux États-Unis, une participation minoritaire dans Tirme, sa seule usine thermosolaire à Puertollano et le bâtiment Auditori Tower (Barcelone).

Iberdrola va maintenant se concentrer sur l’approvisionnement à court terme, profitant de cette tendance sur les marchés européens du gaz, ajoute la compagnie espagnole.

La clôture de cette transaction doit avoir lieu le 1er janvier 2020.

Image : Kogas

Partager