L’OGCI veut « booster » les investissements dans le CCUS

2019-09-23T14:23:07+02:00

L’Oil and Gas Climate Initiative (OGCI) a annoncé le 23 septembre 2019 le lancement du projet KickStarter destiné à soutenir des investissements à grande échelle dans le captage, stockage et valorisation du CO2 (CCUS).

A l’occasion de la rencontre annuelle de l’organisation aujourd’hui à New York, l’Oil and Gas Climate Initiative (OGCI) a notamment annoncé une nouvelle initiative visant à accélérer la réduction des émissions de gaz à effet de serre et à soutenir les objectifs de l’accord de Paris, indique-t-elle dans un communiqué publié le 23 septembre 2019.

L’organisation va ainsi lancer le projet KickStarter « conçu pour aider à décarboner de nombreux pôles industriels dans le monde, à commencer par des hubs implantés aux États-Unis, au Royaume-Uni, en Norvège, aux Pays-Bas et en Chine ».

Le but est de créer les conditions nécessaires pour faciliter l’émergence d’une filière CCUS économiquement viable, sûre et responsable sur le plan environnemental, avec la volonté de doubler avant 2030 les volumes de dioxyde de carbone stockés à l’heure actuelle dans le monde, poursuit le communiqué

En parallèle, l’OGCI a lancé un cadre conjoint pour l’accélération du CCUS (CCUS Acceleration Framework) en concertation avec les 11 pays membres de la Clean Energy Ministerial CCUS Initiative, qui rassemble pouvoirs publics et industriels pour créer une filière industrielle mondiale de cette technologie.

Lancée en 2014, l’OGCI treize compagnies pétrolières et gazières (BP, Chevron, CNPC, Eni, Equinor, ExxonMobil, Occidental, Pemex, Petrobras, Repsol, Saudi Aramco, Shell et Total) qui représentent 32 % de la production mondiale de pétrole et de gaz.

Doté de plus d’un milliard de dollars, son fonds d’investissement de l’OGCI (OGCI Climate Investments) a quasiment doublé le nombre d’investissements réalisés dans des technologies propres au cours de l’année. Son portefeuille compte désormais 15 investissements.

Image : TCM

Partager