Naval Group et les Chantiers de l’Atlantique : quatre pétroliers-ravitailleurs pour la Marine nationale

2019-02-04T13:24:57+01:00

Naval Group et les Chantiers de l’Atlantique ont signé le 30 janvier 2019 un contrat pour la construction de quatre Bâtiments Ravitailleurs de Force (BRF) – et de leurs premières années de maintien en conditions opérationnelles – pour un montant global de 1,7 milliard d’euros. Ces navires, qui assureront une mission de soutien logistique des bâtiments de combat de la Marine nationale et des marines alliées, seront livrés entre fin 2022 et début 2029. 

D’une capacité de 13 000 m3 , pour une longueur de 194 m et une largeur de 27,40 m, ces pétroliers-ravitailleurs transporteront du carburant pour les navires, du carburéacteur pour les aéronefs, des armes et des munitions, des pièces de rechange, ainsi que des vivres, précisent les deux groupes industriels dans un communiqué publié le 30 janvier 2019.

Ces navires seront conçus sur la base du design du pétrolier-ravitailleur italien Vulcano en cours de construction par Fincantieri. Ce bâtiment est le premier navire du programme LSS (Logistic Support Ship) au sein duquel l’Italie et la France sont partenaires

Chantiers de l’Atlantique réalisera les compléments de développement et la construction des navires, alors que la construction de la partie avant des coques devrait être sous-traitée à Fincantieri.

Naval Group assurera la fourniture et l’intégration du système de combat et des systèmes militaires de la plateforme et sera responsable notamment de la cybersécurité et la compatibilité électromagnétique.

« A travers cette commande, c’est notre expertise dans la conception et la construction de navires complexes, civils ou militaires, qui est à nouveau reconnue », a commenté Yves Pelpel, directeur des Programmes Militaires de Chantiers de l’Atlantique, dans le communiqué déjà cité.

Image : Chantiers de l’Atlantique

Partager