Premier transbordement de GNL au terminal de Zeebruge

2018-05-03T13:56:00+02:00

Fluxys Belgium a annoncé la réalisation, le 2 mai 2018, du premier transbordement ship-to-ship au terminal méthanier de Zeebruge. Cette opération marque le lancement du service de transbordement au terminal.

Lors de ce premier transbordement direct ship-to-ship, du GNL a été transféré depuis le méthanier brise-glace Eduard Toll (à gauche) vers le méthanier conventionnel PSKOV, précise Fluxys dans un communiqué.

Pour rappel, l’Eduard Toll fait partie de la flotte de méthaniers brise-glace spécialement conçus pour le site de production de GNL situé sur la péninsule de Yamal en Sibérie. Ces navires acheminent du GNL depuis Yamal vers l’Europe, où les cargaisons sont chargées à bord de méthaniers conventionnels, qui assurent ensuite la livraison vers les marchés de destination.

En France, le terminal de Montoir-de-Bretagne avait effectué une opération de ce type en janvier dernier.

Le Terminal GNL de Zeebrugge offre actuellement 140 droits d’accostage pour des transferts directs ship-to-ship, durant la période qui court jusque fin 2018, précise également Fluxys.

Le terminal méthanier et Yamal Trade ont signé un contrat de 20 ans qui prévoit jusqu’à 107 transbordements par an à partir de 2019, et cela dès la mise en service du 5e réservoir de stockage de GNL en cours de construction.

Selon l’opérateur du terminal, cette nouvelle installation augmentera la flexibilité des transbordements en permettant des transferts navire-stockage-navire, pour lesquels les deux méthaniers ne doivent pas nécessairement être amarrés simultanément au terminal.

Image : Fluxys Belgium

Partager