Siemens : une commande de 450 M€ pour la centrale gaz de Landivisiau

2019-09-06T17:39:23+02:00

Le groupe Siemens a annoncé le
4 septembre 2019 avoir reçu une commande pour la construction clé en mains, l’exploitation et la maintenance pendant vingt ans de la future centrale à cycle combiné de Landivisiau (Finistère). Détenue par Total Direct Energie cette unité de 446 MW devrait mise en service au second semestre 2021.

Cette commande a été passée par la Compagnie Electrique de Bretagne, société spécialement créée pour le projet et désormais détenue à 100 % par Total Direct Energie, une filiale de Total S.A., précise Siemens dans un communiqué.

Le groupe allemand avait détenu une participation de 40 % dans la projet pendant la phase de développement (sept ans) puis a céder sa participation à Total Direct Energie.

Outre une turbine à gaz SGT5-4000 F (image), Siemens fournira pour ce projet une turbine à vapeur SST5-3000, un alternateur SGen5-2000 H, une générateur de vapeur à récupération de chaleur et un système de contrôle-commande SPPA-T3000, détaille le communiqué.

« Grâce à sa flexibilité, notre nouvelle centrale de Landivisiau sera idéale pour compenser la fluctuation de la quantité d’électricité produite par les centrales éoliennes et solaires, a commenté Xavier Caïtucoli, dg de Total Direct Energie. Elle apportera une contribution essentielle à la sécurité d’approvisionnement de région« .

La Bretagne, qui ne produit qu’environ 10 à 15 % de l’électricité qu’elle consomme, est très dépendante des productions d’énergie dans les régions voisines. Cette situation s’est complexifiée avec la fermeture de la centrale charbon de Cordemais (Loire-Atlantique), programmée d’ici 2022, et les retards cumulés de l’EPR de Flamanville (Manche).

Image : Siemens

Partager