Solaire : ArcelorMittal reprend les actifs du spécialiste des trackers Exosun

2018-01-05T13:15:55+01:00

Le numéro un mondial de l’acier a été retenu par le Tribunal de commerce de Bordeaux (Gironde) en tant que repreneur des activités de la société Exosun.  Spécialiste des trackers solaires, la TPE avait été placée en redressement judiciaire à l’été 2017.

Présente sur le marché de l’énergie solaire depuis dix ans, Exosun concoit, développe et commercialise des systèmes métalliques de suivi solaire compétitifs, qui permettent aux panneaux photovoltaïques de suivre la course du soleil et ainsi d’augmenter la performance des centrales solaires au sol, indique ArcelorMittal dans un communiqué publié le 4 janvier 2018.

Basée à Martillac (33), l’entreprise compte 43 salariés et a réalisé plus de 55 projets sur cinq continents, soit plus de 700 MW livrés. Selon le groupe sidérurgique, les trackers, qui représentent aujourd’hui 25 % du marché des grandes centrales solaires, pourraient équiper jusqu’à 50 % de ces installations d’ici à 2020.

Grâce à cette acquisition, « l’offre d’ArcelorMittal dans le domaine des énergies solaires prend une nouvelle dimension », a commenté Johannes De Schrivjer, CEO de ArcelorMittal Projects, la division du groupe qui intégrera les activités d’Exosun.

« Nous apporterons à nos clients l’expertise industrielle et les garanties qu’ils attendent pour mener à bien leurs projets et contribuerons plus encore à la transition énergétique. », a poursuivi le dirigeant.

Le numéro un mondial de l’acier est déjà présent sur le marché de l’énergie solaire en tant que fournisseur de structures métalliques (unités basées en Europe, en Chine et en Egypte) et d’acier à haute résistance à la corrosion et à l’abrasion.

Image : ArcelorMittal

 

Partager