Solaire : l’IPVF inaugure sa plateforme technologique sur le campus de Paris-Saclay

2018-12-19T12:13:59+01:00

L’Institut Photovoltaïque d’Île-de-France (IPVF) a été officiellement inauguré le 18 décembre 2018, sur le campus Paris-Saclay, en présence notamment du ministre de la Transition Ecologique et Solidaire et des pdg des groupes Total et EDF. L’objectif de l’institut est de développer, d’ici 2030, un module PV à plus de 30 % de rendement et un prix inférieur à 30c$/Wp.

Le programme de recherche de l’IPVF vise à développer des technologies photovoltaïques de rupture pour permettre à cette filière de contribuer plus encore et aux cotés des autres sources d’énergie décarbonées à la transition énergétique, précise l’institut dans un communiqué.

Soutenu principalement par les groupes Total et EDF, l’IPVF – dont la création avait été annoncée en mars 2012, compte également parmi ses fondateurs le CNRS, l’École polytechnique, Air Liquide, Riber (systèmes pour l’industrie des semi-conducteurs) et Horiba (instruments pour la recherche).

Situé sur la commune de Palaiseau, au cœur du campus Paris-Saclay, le bâtiment de l’IPVF est doté d’une surface de 8000 m2 dont 3500 m2 de laboratoires et une centaine d’équipements de recherche.

Cette plateforme, qui accueille aujourd’hui près de 150 chercheurs académiques et industriels, propose une gamme complète de services scientifiques et techniques aux entrepreneurs, start-up, PME, grands groupes et instituts de recherche.

Labellisé « Institut pour la transition énergétique », l’IPVF est soutenu par l’Etat via le Secrétariat Général Pour l’Investissement (SGPI) et l’Agence Nationale de la Recherche (ANR).

Image : IPVF

 

 

 

 

Partager