Spie France filialise ses activités pour l’industrie et le tertiaire

2018-07-02T10:32:42+02:00

Spie France a annoncé la création au 1er juillet 2018 de sa nouvelle filiale nationale Spie Industrie & Tertiaire. Issue de la fusion des entités régionales du groupe, cette société est organisée en deux divisions, l’une consacrée aux environnements industriels et leurs process, et l’autre dédiée aux solutions multi-techniques pour les bâtiments.

Il s’agit de la dernière étape de la mise en place de l’organisation des activités de Spie France en filiales nationales spécialisées par marché stratégique, précise le groupe dans un communiqué publié le 2 juillet 2018.

Au cours des dix-huit derniers mois, Spie France a mis en place quatre filiales nationales : Spie ICS (services numériques), Spie Nucléaire et plus récemment Spie Facilities (maintenance des bâtiments et facility management) et Spie CityNetworks (réseaux d’énergie, numériques et usages associés).

Cette organisation « va permettre de renforcer la croissance de Spie France, de rendre notre offre plus attractive, et de proposer de nouvelles trajectoires pour nos collaborateurs », a commenté Olivier Domergue, directeur général de Spie France. « Notre volonté est de proposer à nos clients des solutions à haute technicité et à forte valeur ajoutée par le regroupement de nos expertises et de nos moyens ».

Frédéric Toussaint, précédemment directeur opérationnel au sein de Spie Ouest-Centre est nommé directeur général de la division Industrie, alors qu’Arnaud Tirmarche, auparavant directeur général de Spie Île-de-France Nord-Ouest prend la direction générale de la division Tertiaire.

Employant près de 19 000 collaborateurs, Spie France a réalisé un chiffre d’affaires de plus de 2,5 milliards d’euros en 2017.

Image : Total (plateforme de Gonfreville)

Partager