Subsea 7 remporte un contrat auprès d’Equinor pour Johan Sverdrup phase 2

2019-06-17T11:53:38+02:00

Subsea 7 a annoncé l’attribution par Equinor d’un « important » contrat  pour le projet Johan Sverdrup Phase 2, situé en mer du Nord, à 160 kilomètres à l’ouest de Stavanger en Norvège. Les opérations en mer seront effectuées en 2021 pour un démarrage du projet l’année suivante.

Le contrat EPCI comprend la gestion de projet, l’ingénierie, la fourniture des équipements, la construction et l’installation d’environ 100 kilomètres de conduites rigides, dont 40 kilomètres de flowlines, 27 kilomètres d’injection d’eau et 37 kilomètres de conduites de gaz, précise Subsea 7 dans un communiqué publié le 13 juin 2019.

Par ailleurs, Subsea 7 installera 23 kilomètres d’ombilicaux, de bobines de raccordement et de pré-démarrage

Pour le groupe d’ingénierie, l’adjectif « important » fait référence à contrat d’une valeur comprise entre 150 et 300 millions de dollars.

La gestion et l’ingénierie du projet sont effectués dans les bureaux de Subsea 7 à Stavanger (Norvège) et fabrication sera réalisée lieu sur la base d’assemblage du groupe à Vigra (Norvège). Les opérations en mer seront effectuées en 2021 « grâce notamment à un navire enrouleur spécialement conçu pour fournir des technologies innovantes en matière de flowline qui répondent aux développements plus complexes et à longue distance », insiste Subsea 7.

Johan Sverdrup est considéré comme le plus grand projet industriel de l’histoire moderne en Norvège, précise Equinor dans un communiqué distinct. Selon la société de conseil Agenda Kaupang, ce projet pourrait fournir plus de 150 000 hommes-années en Norvège pendant la période de développement 2015-2025.

La phase 2 du projet Johan Sverdrup a été approuvée par les autorités norvégiennes en mai 2019. Son démarrage est prévu pour le quatrième trimestre de 2022.

Les partenaires du projet Johan Sverdrup sont Equinor (opérateur), Lundin Norvège, Petoro, Aker BP et Total.

Image : Equinor/Arne Reidar Mortensen

Partager