Total : une première étape franchie pour le projet Papua LNG

2018-11-16T10:15:52+01:00

Total et ses partenaires, ExxonMobil et Oil Search, ont annoncé la signature,  avec l’État indépendant de Papouasie-Nouvelle-Guinée, d’un protocole d’accord définissant les termes clés de l’accord gaz pour le projet Papua LNG. Cet accord devrait être finalisé d’ici la fin du premier trimestre 2019.

Le projet Papua LNG comprendra deux trains de liquéfaction de 2,7 millions de tonnes par an chacun et sera développé en synergie avec les installations existantes du projet PNG LNG, explique Total dans un communiqué publié le 16 novembre 2018.

La groupe français et ses partenaires ont convenu de lancer la première phase des études d’ingénierie de ce projet.

Opérateur des gisements à terre de Elk et Antelope, Total est le principal actionnaire du permis PRL-15 avec une participation de 31,1 %, aux côtés d’ExxonMobil (28,3 %) et Oil Search (17,7 %), après exercice par l’Etat de son droit d’entrée à hauteur de 22,5 %.

« Le protocole d’accord signé par l’État de Papouasie-Nouvelle-Guinée et les partenaires du projet Papua LNG représente une étape importante dans l’engagement de toutes les parties à l’égard du projet », a commenté Patrick Pouyanné, pdg de Total, dans le communiqué déjà cité.

« Total étant le deuxième plus grand acteur privé mondial du GNL, nous sommes pleinement attachés au succès du projet Papua LNG, qui bénéficie d’une situation géographique favorable car proche des marchés asiatiques. », a poursuivi le dirigeant.

Image : GTT

Partager