Vallourec confirme ses « perspectives positives » pour 2018

2018-05-22T11:26:20+02:00

Vallourec a annoncé un chiffre d’affaires en hausse de 10,1 % à 862 millions d’euros au premier trimestre 2018 tiré notamment par la dynamique du marché du pétrole et du gaz aux Etats-Unis. Cependant, le groupe français affiche une perte nette de 170 M€ sur cette période, contre une perte nette de 126 M€ un an auparavant.

A taux de change constants, la croissance du chiffres d’affaires au T1 2018 s’établit à + 22,1 %, précise Vallourec dans un communiqué publié le 17 mai 2018.

Quant au résultat brut d’exploitation, il ressort en perte de 5 M€ contre une perte de 21 M€ un an plus tôt.

« Soutenue par les prix du pétrole, l’activité appel d’offres s’intensifie sur le marchés internationaux du pétrole et gaz », a commenté Philippe Crouzet, président du directoire de l’entreprise dans le communiqué déjà cité.

Vallourec a participé à des appels d’offres significatifs « qui devraient avoir un impact positif sur les livraisons de Vallourec à partir de la fin de l’exercice 2018 », a estimé le dirigeant qui a fixé comme objectif « un résultat brut d’exploitation du second semestre 2018 en forte progression sur celui de premier semestre ».

Le groupe français poursuit ainsi la mise en œuvre de son plan de transformation « qui génère d’importantes économies de coût ».

Depuis le début de cette année, Vallourec a franchi d’ailleurs « plusieurs étapes supplémentaires ». Il a ainsi vendu son activité de produits de forage à l’américain NOV et engager des discussions exclusives pour céder deux usines françaises – Cosne-sur-Loire, dans le Nièvre, et Tarbes, dans les Hautes-Pyrénées – de cette division au groupe à Altifort.

Enfin, le groupe a aussi cédé sa filiale Vallourec Fittings, produisant des raccords en France, et va fermer d’ici la fin de l’année une ligne de finition de petits tubes à Saint-Saulve (Nord).

Image : Vallourec/Yves Gellie

Partager