Vallourec remporte un contrat de 900 M$ auprès d’ADNOC

2019-09-09T18:28:20+02:00

Le groupe Vallourec a annoncé le
9 septembre 2019 avoir remporté auprès de la compagnie nationale d’Abu Dhabi un contrat pour la fourniture de tubes OCTG sur une période de cinq ans. Il s’agit de « l’un des plus gros contrats jamais obtenus par Vallourec sur les marchés internationaux », se félicite le spécialiste des solutions tubulaires.

Vallourec fournira une gamme complète de produits allant des OCTG (Oil Country Tubular Goods) standard API aux premium haut de gamme, pour des applications conventionnelles et complexes, dans les gisements de pétrole onshore et offshore, précise le groupe français dans un communiqué publié le 9 septembre 2019.

Ce contrat, « l’un des plus gros jamais obtenus par Vallourec sur les marchés internationaux », souligne « le succès de la stratégie et du positionnement du groupe, qui s’appuie sur la compétitivité de ses nouvelles routes de production », ajoute-t-il. Il illustre également « la reprise en cours sur les marchés Pétrole et Gaz dans les régions EA-MEA (Europe Africa-Middle East Asia) ».

Le 28 août 2019, Abu Dhabi National Oil Co (Adnoc) avait annoncé avoir attribué des contrats pour des travaux de forage à trois sociétés, dont Vallourec et Marubeni, d’une valeur totale de 3,6 milliards de dollars, afin de développer la production de pétrole et de gaz.

Les tubes seront fournis par les usines de Vallourec situées en Europe, en Amérique du Sud et en Chine. Les premières livraisons sont prévues pour le second semestre 2020.

« Ce contrat constitue une nouvelle étape dans notre relation de longue date avec ADNOC, à qui nous apporterons de la valeur ajoutée, avec une flexibilité accrue et l’expertise technique incluse dans notre nouvelle offre de solutions digitales et de services Vallourec.smart », a commenté Edouard Guinotte, directeur Moyen-Orient/Asie de Vallourec, dans le communiqué déjà cité.

Image : Vallourec/Gabo Morales/CAPA

Partager