Waga Energy inaugure dans le Cher sa première Wagabox sur un site de Veolia

2018-12-18T14:06:29+01:00

La start-up grenobloise, qui a développé une technologie de valorisation du biogaz issu des déchets enfouis, a inauguré le
7 décembre 2018 à Saint-Palais (Cher) sa quatrième unité en exploitation. Cette installation est la première qui équipe un site opéré par le groupe Veolia. 

Depuis le 6 novembre 2018, les habitants de Saint Palais (Cher) et des environs peuvent consommer du gaz renouvelable provenant de l’installation de stockage des déchets de Veolia, située sur la commune, commentent la société Waga Energy et ses partenaires – Veolia et GRDF – dans un communiqué publié le 7 décembre 2018.

Fruit de dix années de développement, la Wagabox est une technologie de rupture qui permet de valoriser le biogaz des déchets enfouis. En combinant la filtration par membrane et la distillation cryogénique, elle sépare le méthane des autres composants et fournit un biométhane pur à 98 %, injecté directement dans le réseau de gaz naturel.

L’unité implantée sur le site de Saint-Palais alimente 3 000 foyers en gaz renouvelable, et va permettre d’éviter l’émission de 4 000 tonnes de CO2 par an dans l’atmosphère.

Chaque Wagabox représente un investissement d’environ 3,5 millions d’euros porté par principalement par Waga Energy dans le cadre d’un contrat de revente du biométhane aux fournisseurs d’énergie.

L’unité de Saint-Palais est la quatrième installée depuis avril 2017 et la première sur un site de Veolia. Une cinquième Wagabox a été mise en service le 13 novembre dernier, à Gueltas (Morbihan), sur un site de Suez.

Image : Waga Energy

 

Partager