Yamal LNG atteint sa pleine capacité de production avec un an d’avance sur le calendrier initial

2018-12-12T09:18:41+01:00

Les exportations exportations de gaz naturel liquéfié (GNL) du troisième train de Yamal LNG en Russie ont débuté avec une année d’avance par rapport au calendrier prévu et dans le cadre du budget initial, a annoncé le groupe Total le 11 décembre 2018. 

Le projet comprend une installation de traitement de gaz et de liquéfaction avec trois trains d’une capacité de 5,5 millions de tonnes par an chacun, des réservoirs de stockage et des infrastructures portuaires et aéroportuaires.

Un train supplémentaire de 0,9 Mtpa est en construction et sa mise en service est prévue au début de 2020.

« Nous sommes fiers du lancement réussi des trois trains de GNL Yamal LNG moins d’un an après le démarrage de l’usine », a commenté Patrick Pouyanné, pdg de Total, dans un communiqué publié le 11 décembre 2018. « Il s’agit d’un accomplissement sans précédent pour l’industrie ».

« L’expérience réussie de Yamal LNG ouvre la voie à de nouveaux projets de GNL aux côtés de notre partenaire stratégique Novatek, dont Arctic LNG 2, le prochain développement des ressources géantes à bas coût de production du Grand Nord russe. », a poursuivi le dirigeant.

Plus de 100 cargaisons de GNL ont été déchargées et environ 7,5 millions de tonnes de GNL ont été produites et livrées sur les cinq continents – un an depuis la première expédition du projet en décembre 2017, a précisé Novatek dans un communiqué.

Les actionnaires de la société Yamal LNG sont Novatek (50,1 %), Total (20 %), CNPC (20 %) et Silk Road Fund (9,9 %).

Image : Total

Partager